Jaurès, toujours d’actualité


Alors que « l’Année Jaurès » vient d’être lancée, il ne se passe pratiquement pas un jour sans que le nom de Jaurès soit écrit ou prononcé et sans qu’on fasse référence à sa pensée et à son analyse. De nombreux spectacles sont en préparation, des émissions de radio et de télévision, sans parler, bien sûr, des publications de la Fondation Jean-Jaurès et de celles de la Société des études jaurésiennes.

Dans cette période de morosité, la pensée contenue dans la phrase (très connue) qui suit  peut nous servir de moteur puissant : « Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remord pour le présent, et une confiance inébranlable pour l’avenir. »

On peut aussi éclairer l’actualité internationale, ainsi que certaines entreprises récentes d’intervention militaire par cette phrase : « Donner la liberté au monde par la force est une étrange entreprise de mauvaises chances. En la donnant, on la retire. »

Mais, comme le dit fort bien Gilles Candar, Président de la Société d’études jaurésiennes, « être jaurésien aujourd’hui, ce n’est pas nécessairement reprendre de très belles citations de Jaurès sur la paix ou la guerre, la patrie, l’Europe ou l’humanité. C’est poursuivre son effort pour penser dans les termes d’aujourd’hui les conditions de la paix, de la coopération entre les peuples, de la défense nationale et internationale contre les maux présents de l’humanité. Et d’abord garder l’esprit en éveil et se méfier des formules routinières. »